· 

Rencontres oenologiques au féminin


rencontres œnologiques au féminin

Au départ, un besoin de faire évoluer le site internet de RDV dans les Vignes et de repositionner ma stratégie sur les réseaux sociaux - qui depuis le déclenchement de la crise sanitaire, ont pris une ampleur de plus en plus importante dans le monde de l'entreprise. Au final, deux belles rencontres : Adeline, qui est en stage à mes côtés depuis le 24 mars, et Anaïs Kirmiz, de l'agence Atelier Rouge Carmin. Je vous les présente dans cet article.

Interview : faites la connaissance d'Adeline

 

Adeline est en stage à nos côtés depuis un peu plus de 3 semaines. Sa principale mission : refondre le site internet de Rendez-Vous dans les Vignes (ainsi que le site web anglais, www.loire-wine-tours.com) et y apporter du contenu au travers d'articles de blog. Adeline est originaire du Cher, où sa famille possède une entreprise en lien avec le monde viticole. Nous avons découvert par hasard que l'entreprise créée par son grand-père avait un lien avec le domaine viticole familial, le Vignoble Alain Robert ! Le monde est petit !

Avez-vous des racines dans le monde viticole ?

Pas tout à fait, mais dans ma famille, nous travaillons avec des domaines viticoles. En effet, du côté maternel, nous sommes merrandiers de génération en génération. Mon arrière-grand-père Louis travaillait en forêt française pour créer des lames de bois qui servaient aux tonneliers à fabriquer les tonneaux pour le vin. On appelle ces lames de bois des douelles, elles sont faites à partir du chêne. Ensuite, en 1979, mon grand-père a créé sa propre merranderie : Merrain Camille Gauthier à Méry-ès-Bois, dans le Cher, et aujourd'hui, c'est ma mère et mon oncle, Nathalie et Ludovic Gauthier, qui sont à la tête de cette entreprise. Je vous en parlerai plus dans un autre article qui sera publié la semaine prochaine.

Nous avons découvert que l'entreprise de votre maman et de votre oncle avait un lien avec le Vignoble Alain Robert, le domaine viticole de mon mari. Pouvez-vous nous l'expliquer ?

Quel est le lien entre merrandier et viticulteur? Le fût ! Notre dénominateur commun est donc une tonnellerie, plus particulièrement la tonnellerie Chassin, située en Bourgogne. Le partenariat entre Merrain Camille Gauthier et Tonnellerie Chassin existe maintenant depuis plus d'une dizaine d'années. Ils collaborent étroitement pour proposer des fûts adaptés à chaque vin et viticulteur. La tonnellerie Chassin est aussi une entreprise familiale avec un savoir-faire unique, ensemble, les deux entreprises mettent en avant la provenance des bois et leur traçabilité. 

Du coup, avez-vous un intérêt pour le vin ?

Bien sûr, depuis que je suis toute petite, ma famille m'a toujours encouragée à goûter et expérimenter. En 2018, je suis partie pour faire les vendanges en Californie, je souhaitais en apprendre plus sur le mode de fabrication du vin. Je ne suis pour le moment qu'une débutante en dégustation mais j'espère avoir l'occasion de me perfectionner, cela pourrait m'être nécessaire pour mon futur projet professionnel.

Quel(s) vin(s) aimez-vous en particulier ?

En ce moment, j'ai un faible pour le champagne, que ce soit en apéritif ou accompagné d'un bon dessert, c'est un vin qui me plaît beaucoup. C'est aussi le premier vin que j'ai goûté ! Étant petite, j'avais le droit à ma petite coupe, j'associerai toujours le champagne à ma famille et aux célébrations.

Expliquez-nous votre parcours et vos projets professionnels ?

Je suis actuellement étudiante en école de commerce sur Tours en commerce international. J'ai eu l'opportunité de commencer à voyager jeune et je n'ai pas arrêté depuis ! Je crois que je tiens ça de mon grand-père qui a fait le tour du monde à plusieurs reprises. Voulant allier cette passion avec mon travail, je me suis naturellement orientée vers une carrière à l'international, et cela m'a permis d'y allier mon amour pour les langues. En effet, je parle couramment trois langues et je suis débutante dans trois autres.

La Covid a malheureusement chamboulé mes plans car j'ai dû rentrer d'Angleterre au premier confinement de 2020 et cela fait maintenant une année que je suis en France, cela me démange de voyager à nouveau, j'espère que la situation le permettra bientôt. Je souhaite travailler à l'étranger pendant quelques années avant de revenir en France.

Atelier Rouge Carmin : bureau d'étude œnotouristique

oenotourisme-Vallee-Loire-agence-etude-developpement-Atelier-Rouge-Carmin

En amont de l'arrivée d’Adeline, j'avais fait appel aux service d'Anaïs Kirmiz, fondatrice et gérante de l'Atelier Rouge Carmin, bureau d'étude œnotouristique basé en Anjou. J'avais découvert son agence via les réseaux sociaux et lui avait demandé de réaliser un audit du site internet et des réseaux sociaux de Rendez-Vous dans les Vignes.

Son rapport et ses préconisations pour réorienter et repositionner notre stratégie internet et social media ont servi de base au travail d'Adeline.

 

Anaïs a été à l'écoute de nos besoins, et sa réactivité et son adaptabilité sont des qualités que nous avons particulièrement appréciées dans notre collaboration. Je vous invite à découvrir son travail sur son site internet (lien ci-dessous).

 

Une partie du coût de l'audit a pu être financé par le Chèque Numérique mis en place par l’État pour aider les entreprises françaises dans leur stratégie de transition numérique.

En conclusion...

Le secteur viticole est riche de nombreux métiers et de personnes talentueuses. Saviez-vous qu'il emploie un peu plus de 550 000 personnes en France (emplois directs et indirects) ? De nombreuses rencontres en perspective pour tous les amoureux du vin ! Ce sera notre cas à partir de la fin juin, puisque nous accueillerons à nouveau une stagiaire en communication, avec de nouvelle missions cette fois-ci, que nous ne manquerons pas de vous présenter en temps voulu. Vous n'avez pas fini d'entendre parler de Rendez-Vous dans les Vignes !

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Marie jo (samedi, 17 avril 2021 09:37)

    Je découvre ton blog et apprend qu'avant le tonnelier, de nombreux savoirs faire sont rassemblés dans le métier de merrandier. Il y avait un tonnelier à vernou je crois il y a plus de 40 ans. J'avais visité son atelier sans avoir retenu ou entendu parler de ce métier. Merci

  • #2

    Myriam Fouasse-Robert (samedi, 17 avril 2021 20:20)

    Je ne savais pas qu'il y avait un tonnelier à Vernou-sur-Brenne il y a quelques dizaines d'années. Merci pour l'info ! Je vais essayer d'en apprendre un peu plus, c'est intéressant de découvrir l'histoire viticole d'une région ou d'un village.

Rendez-Vous dans les Vignes

Myriam Fouasse-Robert

Charmigny - 37210 Chançay

+ 33 6 52 16 97 07

rdvdanslesvignes@gmail.com

visite-dans-les-vignobles-du-Val-de-Loire-Rendez-Vous-dans-les-Vignes-Myriam-Fouasse-Robert

Les tarifs mentionnés sont valables du 1er janvier au 31 décembre 2021.