LEs vins de Loire

carte-vignobles-et-vins-de-France-vallee-de-la-Loire-visite-guidee-domaine-viticole-cave-degustation-oenologie-Rendez-Vous-dans-les-Vignes-Myriam-Fouasse-Robert
Le vignoble de Loire se concentre sur la partie ouest du fleuve

Nous avons tous appris à l'école que la Loire est le plus long fleuve de France, avec un peu plus de 1000 kilomètres, depuis la source, au Mont-Gerbier-de-Jonc, jusqu'à l'estuaire à Saint-Nazaire.

Cette longueur fait comprendre que le vignoble de Loire est nécessairement synonyme de grande diversité : variété des sols, des climats, des cépages... et des vins produits sur l'ensemble des 700 km qu'il couvre tout au long du fleuve.

On a donc pour habitude de découper le vignoble de Loire en 5 grandes régions de production :

- le Pays nantais, où sont élaborés les célèbres Muscadets

- l'Anjou et le Saumurois

- la Touraine

- le Centre Loire, avec des AOC telles que Sancerre, Pouilly-Fumé, Ménetou-Salon, Quincy...

- le vignoble d'Auvergne, qui ne compte que 4 appellations, parmi lesquelles Saint Pourçain sur Sioule

 

Histoire : à l'origine des vins de Loire

Ce sont les Romains qui introduisirent la vigne dans le Pays nantais, il y a environ 2000 ans. Pline l'Ancien (23-79 ap. JC) mentionne déjà des vignobles sur les rives de la Loire.

La véritable naissance de la viticulture dans le Val de Loire se situe néanmoins autour du Ve siècle. En 582, l'évêque Grégoire de Tours fait référence pour la première fois de l'existence du vignoble de Sancerre et de Touraine.

Les moines jouèrent d'abord un rôle prépondérant dans le développement des différents vignobles et de leur renommée. A l'époque, la Loire était le moyen idéal pour transporter les marchandises, dont les vins - les routes étant peu sûres. La proximité du fleuve joua donc également une part importante dans le développement de la vigne.

Ce sont ensuite les rois et la noblesse qui contribuèrent à l'essor du vignoble de Loire. Henri II Plantagenêt, comte d'Anjou, couronné roi d'Angleterre en 1154, fit importer les vins d'Anjou pour les faire servir à la cour d'Angleterre. En Touraine, ce sont également les rois de France qui, lorsqu'ils firent du Val de Loire un lieu de villégiature et y construisirent les châteaux que nous connaissons aujourd’hui, participèrent au développement du vignoble et à la plantation de nouveaux cépages. Jusqu'à la Révolution française, les échanges avec le nord de l'Europe s'intensifièrent, notamment grâce aux Hollandais.

Saint Martin de Tours : père du vignoble de Vouvray

vitrail-saint-Martin-de-Tours-vignes-vignoble-Touraine-Vouvray
L'épisode d'Amiens. Le cep de vigne en arrière-plan rappelle l'importance de Martin de Tours dans le développement du vignoble.

Martin, né en 316 en Pannonie (actuelle Hongrie), est nommé évêque de Tours en 371. Très vite, il fuit la ville et s'installe sur le site de Marmoutier, où il s'entourera d'une communauté puis un monastère en 372.

Il est donc étroitement lié au développement du vignoble de Vouvray, même si l'on pense que ce dernier est certainement antérieur au IVe siècle (la vigne a sûrement été cultivée dès le IIe siècle en Touraine, d'après les objets retrouvés lors de fouilles archéologiques). Néanmoins, on sait que saint Martin fit planter des vignes sur les pentes de Rougemont, pour fournir le vin de messe et servir de médecine destinée aux malades et aux vieillards.

Après sa mort en 397 et pendant tout le Moyen-Âge, les moines poursuivirent l'extension du vignoble.

RDV dans les Vignes

visite-guidée-vignoble-cave-Vouvray-Tours-Touraine-Vallée-Loire-Rendez-Vous-dans-les-Vignes-Myriam-Fouasse-Robert-label-Vignobles-Découvertes

Myriam Fouasse-Robert

37210 Chançay

+33 (0)6 52 16 97 07

rdvdanslesvignes@gmail.com

visite-dans-les-vignobles-du-Val-de-Loire-Rendez-Vous-dans-les-Vignes-Myriam-Fouasse-Robert