· 

Où l'on parle de sexualité dans les vignes...

Protection du vignoble & confusion sexuelle

A l'origine de cet article, un petit coup de main donné aux vignerons de Chançay, sur l'AOC Vouvray, pour poser en avril 2019 et 2020 des capsules dans les vignes, et une vidéo postée sur les réseaux sociaux suite à ce travail d'équipe.

Et aussi le fait que je parle de la confusion sexuelle lors de mes visites guidées dans le vignoble, et qu'en général, ça fait bien marrer les touristes. D'où l'envie de partager quelques informations avec vous sur le blog de Rendez-Vous dans les Vignes.

Capsules et confusion sexuelle

visite-guidée-vignoble-Vouvray-Touraine-Vallee-de-la-Loire-oenotourisme
Pose des capsules dans le vignoble au printemps

Confusion sexuelle ??!... Vous ne vous attendiez peut-être pas à entendre à parler de sexualité dans le vignoble ?! Nos visiteurs non plus ! Et encore moins nos voyageurs anglophones qui, quand je traduis l'expression par 'sexual confusion', sont en général pris de fous rires, parfois contagieux. Bon, rien de cochon ici, on va vous expliquer de quoi il s'agit...

Lors de votre visite dans le vignoble, vous remarquerez sûrement ces capsules en plastique marron posées sur les ceps et sur les fils de fer au bout des rangs de vignes. D'où cette question récurrente : ça sert à quoi ? Je laisse en général les visiteurs répondre, pour collecter leurs opinions, avec parfois des réponses plus qu'amusantes. Certains trouvent que ces capsules ressemblent à des suppositoires...! Ils ne sont pas loin de la réponse puisqu'on peut dire qu'elles ont un objectif médicinal.

Eudémis et Cochylis

Eudémis se nourrissant de raisin
Eudémis se nourrissant de raisin

A l'origine de l'utilisation de ces capsules dans le vignoble, deux parasites de la vigne : Eudémis et Cochylis, dont les noms pourraient presque faire penser à des héros de la mythologie grecque, mais bon, ne rêvez pas trop, peu de chance que vous croisiez un Apollon ou autre dieu de l'Olympe dans les vignes ! Ils s'agit ici de deux espèces de papillons - encore une fois, rien de bien folichon, ils sont de couleur bois, pour un camouflage presque parfait, donc pas si jolis que ça - qui pondent leurs œufs dans les vignes (mais aussi dans les cassissiers, les groseilliers, les frênes) afin d'assurer aux chenilles qui sortiront des œufs de la nourriture. La première génération se nourrit des boutons floraux, réduisant ainsi la récolte à venir, tandis que la deuxième génération se nourrit des raisins - encore meilleur ! - et entraîne une perte de jus et le développement de la pourriture grise, à l'origine de mauvais goûts dans le vin.

Les moyens de lutte

visite-guidée-vignoble-Vouvray-Tours-Amboise-Vallee-Loire-Touraine-Rendez-Vous-dans-les-Vignes

Deux solutions pour lutter contre ces parasites (aussi appelées vers de la grappe ou tordeuses de la grappe) :

- la pulvérisation d'insecticides pour tuer les papillons avant la reproduction. Cette opération doit être renouvelée plusieurs fois dans la saison. C'est la solution la moins couteuse mais la plus nocive pour l'environnement (quoiqu'il existe désormais des insecticides homologués pour l'agriculture biologique).

- la pose de capsules dans les vignes au printemps. Les capsules permettent de diffuser des phéromones femelles qui désorientent complètement les mâles. Ils sentent des odeurs de femelles partout autour d'eux et sont par conséquent incapables de trouver les vraies femelles, celles qui sont effectivement présentes dans le vignoble. Point d'accouplement, point de reproduction, point de descendance ! Et plus de souci pour les vignerons ! C'est LA solution écologique qui ne nuit ni à l'environnement ni aux hommes ! Seul inconvénient : elle est deux fois plus coûteuse que l'utilisation de pesticides...

Pour conclure cet article, je ne résiste pas à l'envie de partager un extrait d'un texte écrit par la blogueuse du vin Miss Glouglou et expliquant de façon imagée et humoristique le ressenti des papillons face à toutes ces hormones femelles diffusées dans les vignes :

" Imaginez. Il fait beau, vous vous promenez dans les vignes. Vous avez faim. Soudain, ça sent le poulet rôti. À votre droite. L’envie de vous taper un bon poulet grillé à la broche devient irrépressible. C’est plus fort que vous, vous obliquez direct dans la direction de cette fantastique odeur. Soudain, ça sent le poulet rôti mais à votre gauche, puis face à vous. Ah non, dans votre dos cette fois. Mais aussi à droite. Ce parfum de peau grillée vous rend fou, vous errez dans les vignes en tous sens, vous ne savez plus où donner de la tête, vous trébuchez sur un coquelet qui traine par terre mais vous n’y faites même plus attention. Déboussolé par ces odeurs, vous avez raté le seul vrai poulet qui se trouvait là, vous venez de perdre une bonne occasion de vous restaurer."

Voilà, c'est fini pour aujourd'hui. Il y aurait encore plein de choses à vous raconter, mais j'en garde un peu sous le coude pour la visite que vous viendrez faire prochainement avec moi dans le vignoble ! Malgré tout, si vous avez des questions, n'hésitez pas à utiliser le formulaire vous permettant de commenter l'article ci-dessous. A bientôt !

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Rendez-Vous dans les Vignes

Myriam Fouasse-Robert

Charmigny - 37210 Chançay

+33 6 52 16 97 07

rdvdanslesvignes@gmail.com

visite-dans-les-vignobles-du-Val-de-Loire-Rendez-Vous-dans-les-Vignes-Myriam-Fouasse-Robert
visite-vignoble-cave-dégustation-vin-Vallee-Loire-Rendez-Vous-dans-les-Vignes-Myriam-Fouasse-Robert
Activité de loisirs en Indre-et-Loire
visite-vignoble-cave-degustation-vins-Loire-Vouvray-Amboise-Tours-Touraine-guide-locale-Rendez-Vous-dans-les-Vignes